Né d’une envie commune de créer un projet artistique original, le groupe se forme fin 2010. Dédale réalise sont premier concert en février 2012. Une date en appelant une autre, le groupe à fait aujourd’hui une trentaine de concerts depuis 2012 ; notamment pour le festival Altilive, en première partie de Thomas Fersen et sur d’autres scènes régionales. 

Rémi: professeur de musique diplômé du conservatoire et titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de guitare. Il participe à plusieurs projets musicaux et il est guitariste d’Yvan Marc.

Il a participé à l’élaboration d’une dizaine d’albums avec ses différentes formations : Yvan Marc, Cause Perdue, De Bach à Hendrix...

Dans Dédale, il joue de la guitare, de la basse, compose et chante.

 

Sylvain: musicien autodidacte, il commence la musique auprès d’Yvan MARC qu’il accompagne sur une tournée. Il est l’auteur et le chanteur des Vieilles Valises avec qui il réalise deux EP, un album et plus de 400 dates. 

Dans Dédale, Sylvain compose, chante, joue de la guitare, de l’accordéon et de la basse.

 

Fabien: musicien autodidacte, il commence la musique auprès des "Furles" avec qui il réalise une centaine de dates et sort deux albums.

Dans Dédale, Fabien joue du cajon, de la guitare et chante.

L’idée de départ est de travailler des compositions basées sur une formule acoustique et légère (guitare, accordéon, Cajon). 

Après plusieurs discussions et différentes suggestions, les musiciens sont tombés d’accord sur un nom de groupe : Dédale. Ce choix est né de la difficulté pour eux à définir leur musique. Ce mot évoque un ensemble confus difficile à définir car leur musique est un dédale de sentiments, de mélodies et de voix. Ils mêlent texte et musique dans une ambiance acoustique propice à l'échange. Dédale est influencé par des artistes tels que Alain BASHUNG, Thomas FERSEN, Mickey 3D et puise ses mélodies dans des univers allant de la valse au rock en passant par le traditionnel. Dédale se définit comme un groupe de chanson française.

 

Au fil des compositions, les sonorités ont un peu évoluées avec des instruments comme la basse ou la guitare électrique qui viennent appuyer les paroles. La recherche de mélodies fortes est un choix affirmé. Celles-ci tendent à guider l’auditeur dans une ambiance propice à l’écoute et traduit l’émotion voulue pour chaque morceaux. Les voix ont une place prépondérante dans les arrangements. Elles sont des instruments à part entière et sont suppléées par des chœurs qui étayent la mélodie et mettent en avant les paroles.

Les textes, écrits en français, reflètent l’inspiration des deux auteurs (Remi et Sylvain). Parfois poétiques ou plus réalistes, on peut entrevoir des accents plus sombres qui traduisent les différents aspects de la vie. On peut aussi trouver des notes d’espoir dans ce dédale de mots qui expriment les rêves et les désillusions de chacun.